New! Read & write lyrics explanations
  • Highlight lyrics and explain them to earn Karma points.

Le SSEM, la rage qui fait vibrer mes narines, caract?re de hy?nes,
Stock la rime, tellement qu'on a la haine, le SSEM, d?s qu'j'me l?ve le matin,
Para?t qu'c'est stress, le vice qu'assombrit mon r'gard, qu'agresse le voisin,
Tout c'qu'on encaisse, tout c'qui nous vexe, nos complexes, ces choses qu'on dit pas,
Comme quand tu flippe tu t'masturbe le sexe, le SSEM, cette nuit j'ai surpris un jeune sniffer un rail,
C'est mort violente, j'vais vous faire mal au ventre si j'rentre dans les d?tails,
Le SSEM, quand on perd un proche, c'est si moche qu'on met du temps ? r?aliser qu'c'est pas du cinoche,
Le SSEM d'un braqueur en cavale qui s'rend pas,
Voit ? la perquise ses fils de pute qui veulent entrer dans la chambre des rent-pa,
Le SSEM, quand le fisc te confisque plus d'la moiti? d'ton pognon,
Et qu'ces b?tards du civ veulent saisir la t?l? du salon, c'est avoir le p'tit frelon et les potos enferm?s,
Le SSEM, quand la mama pleure, qui sent l'?tau s'refermer, le SSEM,
J'dois rien ? personne, j'me d?merde, le public d?s qu'j'ai appris ? marcher tout seul j'l'emmerde,
La jalousie, j'cr?ve le mauvais oeil, j'suis seul, comme au jugement dernier,
J'suis dans l'coma au seuil de la mort, c'est l'SSEM quand tu ma?trises plus ton corps,
Comme des coups d'feu, l'SSEM va acc?l?rer les battements d'ton coeur...

Tout l'monde ressent le SSEM, c'est la somme des sensations que le coeur consomme,
Mais l'adition de nos peines et nos joies assomment, comprendre pourquoi,
Seul le SSEM nous fait perdre le somme. Je dis que tout l'monde ressent le SSEM,
C'est la somme des sensations que le coeur consomme,
Mais l'adition de nos peines et nos joies assomment, comprendre pourquoi,
Seul le SSEM nous fait perdre le somme.

M?me si nos gamberges divergent, avec le SSEM ton insensibilit? j'd?vierge,
Tout c'qui nous arrive est pr?destin?, sur ce j'd?cris le SSEM dans toutes ces formes,
Quand l'fond prend forme, le SSEM de tout homme, toute femme qu'on enferme en taule,
Le SSEM des favelas dans les bidons-villes qui dorment dans des maisons d'taules,
Le SSEM dans nos yeux, l'instinct d'f?lin, j'te parle m?me pas du SSEM du SSEM des orphelins.
(Le SSEM) des infirmes, trisomiques handicap?s, et tous les gens normalement constitu?s,
Le SSEM des gens qu'ont fini par se tuer, peut-?tre pas par l?ch't?, qui sait, n'arrivaient pas ? situer,
Le SSEM des sourds-muets aveugles, qui tiennent le coup,
J'admire vot'courage, pour moi vous ?tes plus forts que nous,
La mamadou lala yarmoulsh Allah au paradis, et tous les m?mes qui sont partis d'une incurable maladie,
Le SSEM d'une veuve, d'une femme viol?e ou d'l'enfant seul traumatis? dans sa piaule,
Un chien qu'aboie, un chat qui miaule, la somme des SSEM pour un b?b? qui vient d'naitre,
Qui crie pleure, la somme des SSEM d'un psychiatre, d'un dur qui pleure,
Et rien qu'des disputes de famille, c'est l'SSEM, quand t'es ? la rue, qu'tu dors sur le palier,
Dans les escaliers ou dans la cave, tout va mal, et tout s'aggrave,
Le SSEM d'un banlieusard qui s'focalise que sur le ghettos, vit d'embrouilles, de fusillades,
Et d'bastos qui t'rattrapent, le SSEM d'un fugitif quand les cond?s l'attrapent,
Le SSEM pour un ami sur qui on peut jamais compter, quand t'as des probl?mes,
Tu peux pas forcer les gens ? avoir d'la bont?, ne compte que sur toi-m?me,
Les hommes qu'ont trahi ta confiance, la somme des SSEM d'la nature de l'homme,
Le SSEM quand t'es fou amoureux d'un ?tre, et qu'il t'aime pas, pour un gar?on qui dit " je t'aime " ? sa m?re,
Une fille pour son papa, le SSEM des atmosph?res d'enterrements, c'est l'chant des cim'ti?res,
Excusez-moi d'vous rappeler qu'on vit pas ?ternellement, le SSEM o? m'm?ne mon stylo,
Toucher l'fond du profond des choses, dues aux causes du mode de vie qu'on nous impose,
Ce th?me est personnel, j'd?voile la moiti? de c'que mon coeur cache sous son aile :

L'amour, le fun, la rage, la haine, les sensations l'?motion, et quand on additionne,
?a donne, l'orage, qui recouvre le sun, en somme, le SSEM, le SSEM,
L'amour le fun, la rage, la haine, les sensations l'?motion, et quand on additionne,
?a donne, l'orage, qui recouvre le sun, en somme, le SSEM, le SSEM.

Tout l'monde ressent le SSEM,
C'est la somme des sensations que le coeur consomme,
Mais l'adition de nos peines et nos joies assomment,
Comprendre pourquoi, seul le SSEM nous fait perdre le somme.
Je dis que tout l'monde ressent le SSEM,
C'est la somme des sensations que le coeur consomme,
Mais l'adition de nos peines et nos joies assomment,
Comprendre pourquoi, seul le SSEM nous fait perdre le somme.



Lyrics taken from http://www.lyricsmode.com/lyrics/r/rohff/ssem.html

Correct | Report

Please input the reason why these lyrics are bad:

songmeanings

      Write about your feelings and thoughts

      Know what this song is about? Does it mean anything special hidden between the lines to you? Share your meaning with community, make it interesting and valuable. Make sure you've read our simple tips.
      U
      Unregistered
      Min 50 words
      Not bad
      Good
      Awesome!
      Explain

      Write an explanation

      Your explanation
      Add image by pasting the URLBoldItalicLink
      10 words
      Good
      Cool
      Awesome!
      Explanation guidelines:
      • Describe what artist is trying to say in a certain line, whether it's personal feelings, strong statement or something else.
      • Provide song facts, names, places and other worthy info that may give readers a perfect insight on the song's meaning.
      • Add links, pictures and videos to make your explanation more appealing. Provide quotes to support the facts you mention.
      Before you get started, be sure to check out these explanations created by our users: good, very good, great.
      ×